Valériane Valeriana officinalis


Description de la valériane :
La Valériane est une plante pouvant atteindre 1,50 m de haut. Ses tiges portent des feuilles composées qui sentent la cosse de pois, et en été des bouquet de fleurs rose pâle sentant le miel. Sa racine stimule la production de phosphate des plantes voisines. On l’appelle aussi herbe aux chats, car elle les attire irrésistiblement (les chats en sont fous).

Propriétés Médicinales de la valériane :
On utilise principalement la racine et la plante entière exclusivement en usage interne.
La Valériane est utilisée pour soigner la neurasthénie, les névroses, l’hystérie, l’hyperexcitabilité psychique et sensorielle (spasmophilie), les convulsions infantiles, l’insomnie, la tachycardie, les bouffées de chaleur et l’asthme nerveux. Elle sert aussi d’adjuvant dans le traitement contre l’épilepsie.
Attention: la Valériane n’est pas à utiliser à forte doses, ni pendant trop longtemps, sinon elle peut entraîner une toxicomanie.

Pour tout cela vous pouvez utiliser en cure de 8 à 10 j, séparées par des intervalles de 15 j à 3 semaines. Vous pouvez prendre une macération constituée de 100 g de racine de Valériane pour un litre d’eau tiède, que vous laisserez macérer 12 h. Cette macération est à prendre à raison de 2 à 3 tasses par jour entre les repas (elle n’a pas bon goût). Vous pouvez aussi faire vos cures avec de l’alcoolature de Valériane à raison de 2 à 10 g par jour en potion, ou de l’intrait en solution à 2 %, à raison d’1 à 3 cuillerées à café par jour. Vous pouvez prendre aussi 1 à 3 g d’extrait mou sous forme de pilule ou de sirop, de l’extrait fluide à raison de 10 à 15 g par jour, ou de l’hydrolat à raison de 20 à 40 g par jour.

Contre l’épilepsie, les convulsions et la polydipsie, vous pouvez prendre de la poudre de racine, sous forme de cachets, à raison de 2 à 10 g par jour. Pour les enfants, la dose à réduire à 0,20 à 0,40 g par année d’âge et par jour. Contre l’insomnie, vous pouvez prendre un hydrolat sédatif constitué de 25 g d’hydrolat de Valériane, 50 g d’hydrolat de Marjolaine, et 25 g d’hydrolat de Laitue. Ce mélange est à prendre à raison d’1 à 3 cuillerées à soupe au coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils Naturels © 2018 - Astuces de grand-mère et remèdes fournis à titre informatif. Ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Parlez à votre médecin avant tout traitement. Mentions