Chardon bénit Carduus benedicta ou Cnicus benedictus


Description du chardon béni :
Le Chardon béni est une plante annuelle, faisant partie de la vaste famille des chardons, pouvant atteindre 60 cm de haut. Ses tiges velues et rouges portent des feuilles dentées et épineuses, et des fleurs jaunes entourées de bractées épineuses de l’été à l’automne. Autrefois très commun dans les champs de céréales en région méditerranéenne, il s’est tellement raréfié à cause de l’usage des herbicides et de l’abandon de l’agriculture sèche collinéenne, que l’on est désormais obligé de le cultiver pour pouvoir l’utiliser comme plante médicinale. La plante doit être récoltée entière avant épanouissement de toutes les fleurs (au début du mois de juin) et séchée dans un lieu chaud et sec.

Propriétés Médicinales du chardon béni :
On utilise principalement les sommités fleuries et les feuilles.


Usage Interne du chardon béni :
En usage interne, le Chardon bénit est utilisé pour soigner l’inappétence, les affections hépatiques et rénales, l’atonie gastrique, les vomissements de la grossesse, les fièvres intermittentes, la fièvre de Malte, les fièvres éruptives avec atonie (rougeole, scarlatine), la convalescence des affections pulmonaires, les rhumes traînants, les oedèmes, l’hydropisie, les rhumatismes et la chorée.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion constituée d’une cuillerée à café (5 g) de Chardon bénit pour une tasse d’eau bouillante, à laisser infuser 10 min. Cette infusion est à prendre à raison d’une tasse avant les deux repas principaux. Vous pouvez prendre aussi de la teinture de Chardon bénit à raison de 40 à 60 gouttes par jour, ou de l’extrait aqueux à raison de 0,30 à 1 g par jour sous forme de pilules.

En cas de convalescence ou de rhume traînant, vous pouvez prendre une infusion vineuse constituée de 20 à 40 g de Chardon bénit pour un litre de vin. Cette infusion est à prendre à raison de 2 à 3 cuillerées à soupe avant le repas de midi.

Contre la chorée et le zona vous pouvez prendre de l’extrait fluide à raison de 100 à 400 gouttes par jour. Contre l’inappétence et l’atonie gastrique, vous pouvez prendre des pilules apéritives constituées chacune de 0,05 g à parts égales d’extrait hydroalcoolique de Chardon bénit et d’extrait hydroalcoolique de colombo, et d’une quantité de poudre de Réglisse suffisante pour une pilule.

Enfin contre la fièvre de Malte, vous pouvez prendre une décoction constituée d’une poignée de capitules de Chardon bénit séchés pour 750 ml de vin rouge, à faire réduire jusqu’à 500 ml. Cette décoction est à prendre à raison d’une tasse matin et soir.
Cnicus_benedictus
Attention: à fortes doses le Chardon bénit provoque des vomissements. Si vous êtes pris de nausées arrêtez immédiatement le traitement.

Usage Externe du chardon béni :
En usage externe, le Chardon bénit est utilisé pour traiter le zona, les plaies atones et les plaies cancéreuses.
Pour tout cela vous pouvez faire des lotions ou des compresses avec une décoction constituée d’une poignée de feuilles de Chardon bénit pour un litre d’eau, à laisser bouillir 10 min. Ensuite saupoudrez la zone avec de la poudre de feuilles de Chardon bénit. Vous pouvez utiliser l’eau distillée de Chardon bénit pour les mêmes usages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils Naturels © 2018 - Astuces de grand-mère et remèdes fournis à titre informatif. Ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Parlez à votre médecin avant tout traitement. Mentions