Anis vert Pimpinella Anisum


Description de l’anis vert :

L’Anis est une plante annuelle, qui peut atteindre 50 cm de haut, odorante dans toutes ses parties mais surtout dans ses semences qui seules sont utilisées. Ses fleurs blanches et groupées en ombelles de huit à quinze rayons, peu fournies, fleurissent en juillet et sont remplacées par de très petits fruits ovoïdes d’un vert grisâtre, nervés. Ses feuilles de deux formes, les inférieures à lobes arrondis, et les supérieures à folioles aiguës rétrécies à la base et son odeur caractéristique la différencient aisément des Ombellifères sauvages de même allure.

Propriétés Médicinales de l’anis vert :

L’Anis vert s’utilise exclusivement en usage interne, et seules ses semences et son essence sont actives.
L’Anis vert s’utilise dans le traitement des dyspepsies nerveuses, du météorisme, de l’aérophagie, des vomissements nerveux, des migraines digestives, et des vertiges et éblouissements digestifs. On l’utilise aussi en cas de règles douloureuses, de colique chez les enfants, d’éréthisme cardiovasculaire (fausse angine de poitrine), d’asthme, de spasmes bronchiques, de toux, d’insuffisance lactée, et d’oliguries.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion d’une cuillerée à café de semences d’Anis vert pour 1 tasse d’eau bouillante, à prendre à raison d’une tasse après chaque repas. Vous pouvez aussi prendre de la poudre d’Anis sous forme de cachets, à raison de 0,20 à 2 g par jour, ou de la teinture d’Anis à raison de 50 à 150 gouttes par jour (soit 1 à 3 g) pour un adulte, et à raison de 10 à 20 gouttes pour un enfant. L’alcoolat d’Anis (renfermant 2 g d’essence pour 98 g d’alcool à 90°) est à prendre à raison de 5 à 15 g par jour, alors que le sirop d’Anis, que l’on donnera préférentiellement aux enfants, est à prendre à raison de 30 à 60 g par jour, mais en plusieurs fois, à raison d’une cuillerée à café à chaque fois.

Pour les affections bronchiques, on utilisera plutôt le baume de soufre anisé, constitué de 1 g de soufre, et de 4 g d’essence d’Anis vert, à prendre à raison de 6 à 8 gouttes dans une potion.

En cas de spasmes, vous pouvez prendre une potion antispasmodique, constituée de 10 gouttes d’essence d’Anis vert, 20 gouttes d’éther sulfurique, 12 gouttes de laudanum de Sydenham, 50 g de sirop diacode, et de 150 g d’infusé de Badiane (Anis étoilé).
anis vert
Pour les problèmes digestifs, vous pouvez prendre de la liqueur d’Anis, constituée de 40 g de semences d’Anis concassées, 1 g de Cannelle, 500 g de sucre et 1 litre d’eau de vie, mélangez le tout, et laissez macérer pendant 6 semaines, et filtrez. Cette liqueur est à prendre à raison d’un verre à liqueur après les repas.

Attention: L’essence d’anis à forte dose est un poison nerveux, stupéfiant, dont la vente est rigoureusement réglementée en France.

Source Morigane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils Naturels © 2018 - Astuces de grand-mère et remèdes fournis à titre informatif. Ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Parlez à votre médecin avant tout traitement. Mentions