Absinthe Artemisia absinthium


Description de l’absinthe :

L’Absinthe est une Armoise aromatique à croissance rapide, pouvant atteindre 1 m de haut. Ses tiges portent des feuilles profondément indentées, couvertes de poils fins, et de petites sommités fleuries rondes, de couleur jaune. On la connaît surtout pour sa liqueur aujourd’hui interdite à la vente. On sait moins qu’on peut l’utiliser dans les armoires pour faire fuir les mites et les fourmis, et sur les bêtes en décoction pour les débarrasser des mouches et des taons.

Propriétés Médicinales de l’absinthe :

On utilise principalement les feuilles et les sommités fleuries.

Usage Interne de l’absinthe:
En usage interne, l’Absinthe est utilisée pour soigner l’atonie digestive, les gastrites et spasmes de l’estomac, les troubles hépatiques, les flatulences, l’inappétence et l’asthénie chez les anémiques, les neurasthéniques et les convalescents, et l’anémie. Elle est aussi utilisée pour traiter le retard des règles, ou l’insuffisance menstruelle, les pertes blanches, les ascaris, les oxyures, le ténia, les fièvres intermittentes. Enfin chez les peintres elle est utilisée pour éliminer le blanc de plomb, la céruse (à raison d’1 à 2 cuillerées de vin d’Absinthe par jour).

Contre l’inappétence, et l’atonie digestive, vous pouvez prendre une infusion, amère, constituée de 5 à 15 g d’Absinthe par litre d’eau, que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 2 tasses par jour, avant ou après les repas. Vous pouvez aussi prendre de la teinture d’Absinthe à raison de 20 gouttes avant les repas, ou de la teinture mère à raison de 15 à 20 gouttes dans une infusion de Menthe, 3 fois par jour (une demi-heure avant les repas, ou une heure après).

Contre les ascaris, les oxyures et le ténia, vous pouvez prendre une médication constituée de 2 à 3 g de poudre de feuilles d’Absinthe, 2 g de poudre de Réglisse, et 0,50 g de poudre d’Anis Vert ; pour une dose à prendre le matin à jeun dans de la pulpe de pruneaux. Ce traitement est à prendre pendant 5 j. Vous pouvez aussi prendre une tisane vermifuge constituée de 20 g de feuilles d’Absinthe par litre d’eau, que vous laisserez infuser pendant 10 minutes. Cette tisane est à prendre tiède et sucrée, à raison d’un verre à bordeaux matin et soir.

Contre les flatulences et les fermentations gastriques, vous pouvez prendre des cachets absorbants constitués de 6 g de cendre tamisée de feuilles d’Absinthe, 6 g de cendre tamisée de Prêle, et 3 gouttes d’essence d’Anis Vert. Ce mélange est à diviser en 20 cachets, à prendre à raison d’un cachet après chaque repas.
absinthe
Contre l’inappétence, l’atonie gastrique, les digestions difficiles, et les vers intestinaux, vous pouvez prendre du vin d’Absinthe, constitué de 30 g de sommités fleuries ou de feuilles pour 1 litre de vin blanc, que vous laisserez macérer 4 jours avant de filtrer. Ce vin est à prendre à raison d’un verre à liqueur: avant le repas pour l’inappétence et l’atonie digestive, après le repas en cas de digestion difficile, le matin pour lutter contre le ténia.

Contre l’asthénie, les fièvres intermittentes, et les vers intestinaux, vous pouvez prendre de la poudre d’Absinthe à raison d’1 à 5 g dans un liquide quelconque pour lutter contre les fièvres, d’1 à 2 g contre l’asthénie, de 4 à 10 g contre les vers intestinaux.

Contre l’atonie digestive et les vers intestinaux vous pouvez prendre du sirop d’Absinthe, constitué de 150 g de sommités fleuries ou de feuilles, que vous laisserez infuser pendant 5 h dans un litre d’eau bouillante. Faites bouillir jusqu’à réduction d’un tiers, exprimez dans un linge pour filtrer, et ajoutez 500 g de miel. Faites cuire le tout en écumant jusqu’à obtenir une consistance de sirop.

Attention: l’essence d’Absinthe est un poison convulsant, et l’abus d’Absinthe peut vous exposer à l’absinthisme, qui se manifeste par les désordres suivants: affections gastriques, hépatiques, rénales, convulsions, démence, hallucinations. Si vous en prenez régulièrement de fortes doses vous risquez de souffrir de troubles mentaux, de tremblements et d’impuissance.
L’Absinthe favorise aussi l’apparition de la tuberculose. Elle est contre indiquée en cas d’allaitement (elle rend le lait amer), de tendance à la congestion cérébrale, d’irritation gastrique et intestinale, ou en cas de tempérament bilieux ou sanguin. Enfin, à cause de son tanin, elle est incompatible avec les sels de fer, de zinc et de plomb.

Usage Externe de l’absinthe:
En usage externe, l’Absinthe est utilisée pour soigner les plaies atones, les ulcères, les dartres, les piqûres d’insectes et les vers intestinaux chez les enfants.
Pour les ulcères, les plaies atones et les piqûres d’insectes, vous pouvez faire des lavages avec une décoction d’une poignée d’Absinthe par litre d’eau, que vous laisserez bouillir 5 minutes.
Contre les vers intestinaux chez les enfants vous pouvez faire bouillir des feuilles d’Absinthe dans du lait avec quelques gousses d’Ail ou des feuilles de Tanaisie, que vous appliquerez en cataplasmes sur le ventre de l’enfant. Vous pouvez aussi faire des compresses (toujours sur le ventre) avec une huile d’Absinthe, constituée de 20 g d’Absinthe pour un verre d’huile, que vous maintiendrez pendant 1 h au bain-marie.

Source Morigane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils Naturels © 2018 - Astuces de grand-mère et remèdes fournis à titre informatif. Ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Parlez à votre médecin avant tout traitement. Mentions